5 idées de sapins de Noël plus écologiques

Pour célébrer les fêtes de fin d'année, près de 6,1 millions de sapins de Noël sont vendus chaque année en France. Contrairement aux idées reçues, les sapins ne sont pas extraits des forêts. La plupart sont issus de productions agricoles. Alors, naturel, artificiel ou en bois, comment bien choisir son sapin ? 

 

5 idées de sapins plus verts à déposer dans son salon

 

  • Un sapin naturel, issu de culture française et portant un label Plante bleue, MPS, PEFC ou encore AB (agriculture biologique).
  • Un sapin en pot : mais pour que la plante supporte les fêtes de Noël il faudra :
    • Prévoir de la lumière. Installer votre sapin de préférence proche d’une fenêtre;
    • Éloigner votre sapin d’une source de chaleur;
    • Arroser régulièrement votre sapin, de préférence tous les jours;
    • Pulvériser de l’eau sur le feuillage;
    • Ne pas garder son sapin en intérieur trop longtemps, dans l’idéal ne le laissez pas plus de 3 semaines dans votre intérieur.
  • Si vous possédez déjà un sapin en plastique, il faudra qu’il dure au moins 20 ans afin de compenser les émissions de CO2 liées à sa fabrication et son acheminement. 
  • Un sapin en bois. Actuellement, vous pourrez trouver de beaux modèles. 
  • Et pourquoi pas un sapin de Noël fait maison ? Qu’il soit réalisé à partir de planches, de palettes, de branchages, … de nombreux tutos sont disponibles sur internet afin que vous puissiez réaliser votre sapin vous-même. 

 Sapin de noel en bois


Un sapin naturel ou artificiel ? 

 

Oubliez le sapin en plastique ! Privilégiez un sapin naturel ! 
Selon une étude canadienne de 2009, le bilan carbone d’un sapin naturel est de 3,1 kg de CO2 émis par an, contre 8,1 kg de CO2 émis par an par un sapin artificiel. 

Comment cela s’explique-t-il ? Tout d’abord durant leur croissance, les sapins naturels absorbent le CO2 contenu dans l’atmosphère. Les sapins artificiels, eux, sont fabriqués en plastique, dans des usines qui émettent beaucoup de CO2 et sont bien souvent produits en Chine. Un bilan carbone désastreux.
Puis, vient l’étape du recyclage, les sapins naturels peuvent avoir une seconde vie, ils peuvent être compostés ou bien replantés. Les sapins artificiels, s’ils sont incinérés, provoqueront des vapeurs toxiques nocives pour l’homme et l’environnement.

Si vous possédez déjà un sapin artificiel, le seuil à partir duquel il devient une meilleure option pour les impacts environnementaux est de l’utiliser au moins 20 ans. Mais au bout de vingt ans, il ne risque plus d'être un beau sapin… En moyenne, en France, la durée d’un sapin artificiel est de 6 ans. Malheureusement une trop courte durée pour pouvoir amortir son impact environnemental.

 

Sapin de Noël

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published

Also to read

5 idées de sapins de Noël plus écologiques

Pour célébrer les fêtes de fin d'année, près de 6,1 millions de sapins de Noël sont vendus chaque année en France. Contrairement aux idées reçues, les sapins ne sont pas...

Qu'est-ce que l'empreinte carbone ?

Afin d’éviter un emballement climatique, nous devons absolument limiter nos émissions de gaz à effet de serre. Leurs quantités très importantes ont eu pour conséquence le réchauffement de la Terre...