Le lin, une fibre noble aux atouts écologiques indéniables

Le lin, une fibre noble aux atouts écologiques indéniables

L’industrie textile est de plus en plus pointée du doigt, comme l’une des plus polluantes à l’échelle mondiale, juste derrière les industries du pétrole. Avec un équivalent CO² supérieur à 1.2 milliard de tonnes, la production mondiale de vêtements dépasserait même les émissions totales des transports aériens et maritimes. C’est pourquoi une transition écologique douce et raisonnée passe par un changement des habitudes. A ce titre, la fibre de lin, à la fois douce et résistante, présente de nombreuses vertus écologiques. Découvrez pourquoi le lin pourrait devenir la matière première parfaite des fashion-victims souhaitant concilier fibre écologique et port d’une matière noble et raffinée.

Fleur-lin

 

Comment est produit le lin des vêtements et des tissus ?

La toile de lin est un tissu issu des tiges d’une plante herbacée, Linum usitatissimum. Connue de l’homme depuis des millénaires, elle redevient à la mode ces dernières années, compte tenu de ses qualités textiles et écologiques.

 

Quelle est l’origine du lin ?

Depuis que l’homme est homme, il s’est approprié le lin cultivé dans son quotidien. Originaire des terres eurasiennes à l’époque du néolithique, le lin s’est progressivement étendu sur le bassin Méditerranéen et en Asie du Sud-Est à l'Antiquité. La toile de lin va constituer ainsi l’une des étoffes les plus populaires au Moyen Âge, avant de décliner progressivement à l’ère industrielle, supplantée par le coton.

Son retour ces dernières années semble toutefois traduire une tendance durable, car le lin s’inscrit parfaitement dans une demande croissante des consommateurs, en recherche de textiles éco-responsables de qualité et à empreinte carbone modérée.

 

Linum usitatissimum

 

Où se cultive le lin des vêtements ?

La croissance du lin peut supporter différents types de climats, en privilégiant une terre riche et légèrement acide. Le lin s’épanouit ainsi dans des régions océaniques tempérées, avec une pluviosité raisonnable. C’est pourquoi on le rencontre beaucoup en Europe de l’Est et dans le Nord de la France : nos terres alsaciennes, picardes, bretonnes ou normandes garantissent une production de lin de qualité, non délocalisable, peu consommatrice en eau et à impact environnemental minimal.

 

Champ de lin  

 

Comment se fabrique un textile écologique en lin ?

Cet impact carbone est en effet excellent, aussi bien pour la culture des plants de lin, que pour leur transformation, une partie se faisant même naturellement.

Cette transformation textile du lin se fait en 4 temps principaux :

  1. Le rouissage, une macération microbienne naturelle des tiges de lin, déposées sur le sol de culture après arrachage sous forme d’andains;
  2. Le teillage, un broyage mécanique des tiges pour en extraire les fibres végétales;
  3. Le peignage filature pour éliminer les impuretés de pailles et organiser la fibre de lin en fils sous forme de rubans;
  4. Le tissage de la toile.
Le professionnel obtient ainsi un textile léger et agréable, par ailleurs très résistant.

 

Fibre de lin 

 

Quelle est la différence entre le chanvre textile et le lin ?

Toile de chanvre et de lin sont souvent confondues, car toutes deux présentent un aspect brut, aux longues fibres résistantes marquant le pli. Elles proviennent toutefois de deux plantes différentes, Cannabis sativa pour le chanvre textile et Linum usitatissimum pour le lin. Ce dernier décline plutôt des teintes naturelles autour du gris pastel, alors que le tissu de chanvre tire sur le sable ou le marron glacé.

 

différence entre le chanvre et le lin 

 

Quels sont les avantages de la production de lin ?

La culture du lin présente de nombreux atouts, pour tout professionnels et tout consommateurs soucieux de leur empreinte écologique, environnementale et sociale.

 

1. Des atouts écologiques incontestables

La culture du lin se caractérise d’abord par sa sobriété écologique :
  • Économe en eau;
  • Usage minime des intrants, engrais comme pesticides;
  • Valorisation des sols par rotation des cultures sans OGM;
  • Puissant puits de carbone;
  • Transformation en partie naturelle (rouissage par fermentation, teillage mécanique);
  • Zéro déchet.

2. Des atouts industriels : la grande polyvalence du lin

La culture du lin dépasse aussi la simple production textile, avec une valorisation très forte des différentes parties de la plante et des sous-produits :
  • Fibres pour le textile;
  • Graines pour l’alimentation ou l’industrie;
  • Dérivés et sous-produits largement valorisables : papier, panneaux de particules isolants non tissés, matières composites;
  • Source d’énergie renouvelable

 

Graines et huile de lin. Le lin une plante zero dechet

 

3. Des qualités textiles indéniables

Le retour en force de la fibre de lin s’explique enfin par ses qualités textiles, avec un tissu très confortable au toucher naturel, que ce soit en ameublement, en habillement ou en packaging écologique.
  • Fibre naturelle anallergique;
  • Textile résistant à la lumière et à l’eau, d’où un usage mixte indoor/outdoor;
  • Fibre fine régulatrice thermique;
  • Tissu polyvalent à tissage mixte (effet stretch avec l’élasthanne, effet maille avec la laine, effet « lin dévoré » avec la viscose…).

Comment utilise-t-on le textile de lin ?

Grâce à de nouveaux procédés de défroissage ou de tissage mixte (tissu métis), la toile de lin se voit de plus en plus plébiscitée par les industriels. C’est un tissu très qualitatif, utilisable en intérieur comme en extérieur, sans risque de déformation ou de décoloration. On retrouve ainsi le lin dans l’habillement, les tissus d’ameublement, les emballages textiles écoresponsables ou encore le linge de maison.

 

Lin textile 

Comment choisir un lin de qualité ?

Un lin de qualité se reconnaît à ses propriétés textiles, et à son impact écoresponsable réduit.

 

C’est quoi la certification European Flax ?

Le mot flax traduit la notion de lin fibre. La certification European Flax garantit un lin européen premium, répondant aux exigences de développement durable. Ce label certifie l’origine et la traçabilité du lin, une production respectueuse de l’environnement, une Responsabilité Sociale et Ethique (RSE) et une toile de lin aux performances avérées.

Fleur de lin

 

Pourquoi choisir un emballage écoresponsable en lin ?

Choisir un emballage en lin écoresponsable permet de concilier des exigences environnementales, et l’envie d’un produit original, raffiné et soigné. Un pochon en lin naturel s’avère en effet réutilisable et 100% biodégradable.

Dans une démarche RSE assumée et volontaire, nos produits sont confectionnés avec soin dans un atelier adapté aux personnes en situation de handicap. Notre lin est un pur produit made in France, d’où un impact carbone minimal : plante cultivée en Normandie, fibres tissées en Alsace, pochons cousus à Brebières dans le Pas-de-Calais.

Faire preuve d’originalité avec un pochon en lin élégant et réutilisable, c’est finalement le moyen de faire plaisir à autrui, tout en transmettant un message d’amour : l’amour ressenti à faire un cadeau joliment emballé, et l’amour affirmé pour une planète qu’il faut apprendre à préserver par de petits gestes du quotidien. Adopter la noblesse du lin pour sa grande qualité textile et écologique en fait partie. Il n’y a aucun effort, juste des avantages !

Deje un comentario

Tenga en cuenta que los comentarios deben ser aprobados antes de su publicación.

À lire également

Le chanvre textile : avantages et inconvénients

Durant une grande partie de l’histoire de l’humanité, le chanvre était cultivé pour diverses industries. Pourtant il a bien failli disparaître de nos paysages. Durant le XXème siècle il fut...

Qu'est-ce que le greenwashing ?

Greenwashing : définition, danger et mise en garde L'écologie est au cœur des préoccupations de notre société. Malheureusement, certaines sociétés vont profiter de cet état de fait pour mettre en...